Le contrôle myopique : comment agir contre la myopie ?

Les fortes myopies sont de plus en plus nombreuses chez les enfants et fragilisent leurs yeux à l’âge adulte. Les recherches ont démontré que seul le port de lentilles de contact spéciales de contrôle myopique permet de freiner l’évolution de la myopie.

A quel âge faut-il commencer ?

Le plus tôt possible ! La myopie évolue le plus entre 6 et 18 ans. En agissant au moment où l’évolution est la plus rapide, l’impact est plus important et vous préservez la santé de votre enfant à long terme. Avec notre concept Teens Vision, ces lentilles sont portées en toute sécurité !

Pourquoi porter des lentilles de contrôle myopique ?

Freiner l’évolution de la myopie dans cette période de la vie réduit les risques liés à une forte myopie à l’âge adulte.

A l’âge adulte, la forte myopie est un facteur de risque pour la déchirure ou la dégénérescence rétinienne, le glaucome, la perte de sensibilité visuelle. Ralentir l’évolution de la myopie est devenu un enjeu pour la santé oculaire de l’enfant en pleine croissance.

Quelles sont les lentilles utilisées ?

Deux types de lentilles sont utilisées :

  • Les lentilles rigides d’orthokératologie : elles sont portées uniquement la nuit, modèlent la cornée et permettent une vision sans lunettes ou lentilles le jour.
  • Les lentilles souples spéciales multifocales : très douces, en silicone-hydrogel, elles peuvent être portées toute la journée.

Comment fonctionne le contrôle myopique ?

Ces lentilles n’ont pas la même puissance au centre qu’en périphérie ce qui réduit le stimulus de croissance de l’œil induit par une défocalisation périphérique. C’est cette défocalisation qui entraine un allongement de l’œil.

 

Portées régulièrement, ces lentilles ralentissent l’évolution de myopie de 30 à 80%.

Ni les lentilles classiques ni les lunettes ne permettent d’obtenir ce résultat !

Pour préserver la vision de votre enfant au long terme, demandez-nous simplement de vous informer.

 

Evaluez le risque de myopie chez votre enfant en cliquant ici.